Les KPI à suivre pour votre stratégie digitale

Les KPI à suivre pour votre stratégie digitale

En marketing, il faut quantifier l’efficacité de la communication. Il existe des outils pour cela, ce sont les Key Performance Indicators ou KPI. Ils doivent être utilisés à une certaine fréquence. Le but de ces KPI est d’aider à la prise de décision.

Connaître le bon KPI selon votre objectif

Avant de savoir quels indicateurs vous avez besoin, vous devez connaître vos objectifs dans votre stratégie marketing : être plus connu du public, convertir de nouveaux clients sur votre site internet, donner une meilleure réputation à votre entreprise, se démarquer des entreprises concurrentes…

En connaissant votre objectif, vous pourrez définir une stratégie, ainsi que les étapes à franchir. Il faudra également tenir compte de tous les moyens de communication à votre disposition.

Les différents KPI pour votre site internet

Voici une petite sélection des principales données permettant de mesurer votre stratégie de communication web. Ces données sont surtout liées au site internet de l’entreprise.

Le nombre de visites

C’est le premier indice à consulter pour mesurer l’efficacité de votre communication. Si le nombre de visites seo augmente après la mise en place de votre communication, c’est déjà un signe positif, même si ce n’est pas suffisant.

Le nombre de visiteurs uniques

Pour avoir une idée plus précise des personnes touchées par votre campagne, le nombre de visiteurs uniques donne une idée plus claire du nombre de clients potentiels sur votre site internet.

Le temps de la visite du site

En comptant le temps moyen passé sur votre site, vous pouvez mesurer clairement l’intérêt des visiteurs pour vos produits et/ou services. Il faut aussi voir quelle page est le plus souvent visitée pour savoir où placer notamment les formulaires de contact.

Le taux de rebond

C’est le nombre de fois qu’un visiteur quitte immédiatement le site après y être entré sur le nombre total de visites. En fonction de votre site, un taux de rebond élevé peut être grave ou non. Un taux de rebond élevé pose plus de problèmes si c’est un site marchand plutôt qu’un simple site informatif type blog.

Le taux de formulaires remplis par les visiteurs

C’est l’un des derniers passages pour convertir votre client. Si le nombre de formulaires remplis augmente en même temps que le nombre de visites, cela signifie que votre communication a fonctionné et que le client est prêt à être converti.

La collecte de nouveaux contacts (leads)

Si de nouveaux clients font la démarche de contacter votre entreprise de manière plus directe (contact par mail, demande devis, rendez-vous…).

Le coût pour obtenir des contacts (coût par lead)

L’efficacité de votre campagne dépend également de son prix, c’est-à-dire le budget divisé par le nombre de leads obtenu afin de mesurer la rentabilité de votre campagne de communication.

Les KPI relatifs aux réseaux sociaux

Le nombre d’abonnés

C’est le premier paramètre pour savoir si la stratégie commerciale attire du monde sur les réseaux sociaux. Le nombre de personnes qui s’abonnent donne un bon indice d’adhésion, mais le nombre de personnes qui se désabonnent montre également si la campagne est bien adaptée au public visé.

Le taux d’engagement

Il s’agit du nombre d’interactions par rapport au nombre de gens exposés à la publication. Il sera forcément très bas (1% en moyenne).

Le nombre de partages

Ce sont les partages qui sont les plus pertinents pour mesurer l’engouement pour votre campagne. Une personne qui partage trouve la publication digne d’intérêt.

Le KPI des campagnes de mail

Pour les entreprises, les mails sont essentiels dans le marketing numérique.

Le nombre d’inscriptions à la liste de diffusion

L’augmentation de l’inscription à une newsletter mesure la pertinence du contenu. À l’inverse, une baisse oblige à retravailler le contenu.

Taux d’ouverture emailing

C’est le nombre de mails ouverts par rapport au nombre de mails envoyés. Il est en moyen à 20%. Il permet de déterminer les sujets qui intéressent le plus les abonnés.

Le taux de désabonnement

C’est un pourcentage qui permet de déterminer si la stratégie a des soucis. SI vous envoyez trop de mail, par exemple.